Tisane d’ortie : bienfaits et dangers liés à son utilisation

Tisane d’ortie : bienfaits et dangers
Rate this post

L’ortie est une plante très polyvalente qui présente de nombreux avantages pour la santé. Elle est utile pour la prévention et le traitement de nombreuses maladies. Toutefois, si la dose quotidienne n’est pas respectée, elle peut entraîner des effets secondaires pour le patient. Dans cet article, nous parlerons des bienfaits et des risques éventuels de la tisane d’ortie.

Qu’est-ce que l’ortie ?

Urtica dioïca est une plante de la famille des Urticaceae, qui pousse généralement à l’état sauvage et dans des environnements assez humides. On peut également la trouver dans les buissons, au bord des routes, dans les champs, etc. La plante d’ortie, ayant des propriétés urticantes, provoque une sensation de brûlure et parfois des démangeaisons au contact de la peau.

Elle a de nombreux avantages et usages pour la santé et pour le bien-être de l’ensemble du corps. Les feuilles d’ortie sont inscrites comme plantes médicinales dans la pharmacopée française.

Quels sont les bienfaits de la plante d’ortie ?

Les feuilles d’ortie sont plus utilisées en raison de leur haute valeur nutritionnelle, notamment leur richesse en fer et en silice, qui fait de la plante un agent reminéralisant pour les fractures osseuses, l’ostéoporose, les tendinites et les entorses.

Elles sont aussi utilisées pour traiter toutes les maladies de la peau à savoir : acné, psoriasis, eczéma. Elles peuvent prévenir et traiter les problèmes rénaux, les rhumatismes et l’arthrite.

Lisez  Quel est l’aliment le plus riche en lithium ?

L’effet urticant de l’ortie peut être ressenti sur la peau et le corps, et elle est recommandée pour les problèmes de santé tels que les douleurs articulaires, la perte d’appétit, la fatigue mentale et les troubles du sommeil. Elles constituent un remède indispensable dans le domaine des remèdes naturels.

La tisane à base d’ortie réduit l’anémie, aide les femmes ayant des saignements menstruels abondants et combat la fatigue. C’est aussi un purificateur de sang. Son action diurétique prévient et traite aussi les problèmes rénaux.

Les feuilles d’ortie séchées peuvent être utilisées dans les soupes ou dans les tartes très savoureuses.

Appliquer cette tisane sur le cuir chevelu dans un bain de plantes ou dans du vinaigre ralentit la chute des cheveux et leur redonne de la vitalité.

La racine d’ortie est indiquée pour l’hypertrophie bénigne de la prostate ou l’adénome prostatique affectant les hommes de plus de 50 ans. Il apporte aux hommes un confort nocturne et soulage la sensation de besoin impérieux d’uriner. Quant aux graines d’ortie, elles peuvent être utilisées pour traiter l’énurésie infantile.

Quels sont les dangers, les précautions et les contre-indications de la tisane d’ortie ?

La tisane d’ortie peut provoquer différentes réactions en fonction de l’état de santé.

Cependant, le danger de la boire est très probablement une overdose. Il peut s’agir de réactions allergiques, notamment d’irritations cutanées, ou d’effets secondaires tels que des nausées, des diarrhées et des dysfonctionnements érectiles chez l’homme.

À titre préventif, il est conseillé de ne pas associer un thé, ainsi que la soupe d’ortie, à des médicaments (anti-inflammatoires, diurétiques ou anticoagulants) sans consulter votre médecin chinois.

Lisez  La soupe d’ortie comporte-t-elle des dangers pour l'organisme ?

En ce qui concerne les contre-indications, la tisane d’ortie est tout à fait sûre pour ceux qui en font un usage modéré. Il peut même être utilisé par les femmes enceintes et les mères allaitantes. Toutefois, en cas d’œdème ou de cancer, il convient de consulter un médecin avant d’utiliser cette plante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *