Que sait-on de la vitamine B12 trop élevée et quels sont les symptômes de cet excès ?

fatigue
Rate this post

Nous savons tous l’importance de consommer des aliments équilibrés en protéines, vitamines, et autres nutriments essentiels. Cependant, l’exagération dans l’ingestion de ces éléments peut aussi parfois nuire. Nous traitons dans ce guide le cas de la vitamine B12 et particulièrement les symptômes d’un excès de vitamine B12.

Quelle est l’importance de la vitamine B12 dans l’organisme ?

De son nom scientifique, cobalamine, la vitamine B12 est un composé essentiel pour la bonne santé du cerveau et celle de l’organisme. Elle participe au bon fonctionnement des fonctions psychologiques et à la formation des globules rouges. Elle provient essentiellement des apports alimentaires. Ce n’est donc pas un élément que le corps peut synthétiser.

De ce fait, il est utile d’assurer intentionnellement son apport à travers une alimentation équilibrée. On retrouve la vitamine B12 dans les aliments d’origine animale et dans les produits laitiers. Poissons, viandes, lait sont donc autant d’aliments qui vous assurent un bon apport de vitamine B12. Cette vitamine est le plus souvent stockée à trois niveaux principalement, à savoir :

  • Le cœur ;
  • Le foie ;
  • La rate.

Quel est l’apport journalier en vitamine B12 recommandé ?

Normalement, la teneur en vitamine B12 dans le sang doit se situer entre 100 et 600 pmol/L ou 130 et 800 ng/L. Au-delà de ces valeurs, on parle d’un excès en vitamine B 12. Par jour, l’adulte doit consommer environ 2,4 microgrammes de vitamine B 12.

Lisez  Quels sont les étirements à faire pour grandir ?

Chez les femmes enceintes et les nourrices, ces valeurs peuvent légèrement augmenter. Pour les adolescents de 13 ans par exemple, la dose idéale est de 4 microgrammes par jour et pour les bébés jusqu’à l’âge de 4 mois, le minimum exigé est 0,5 microgramme.

Quels sont les symptômes en cas d’excès de vitamine B12 ?

Bien souvent, il n’y a pas de symptômes particuliers en cas d’excès de vitamine B12 dans l’organisme. À part peut-être une poussée d’acné qui n’est visiblement rien de très grave. Cependant, bon nombre d’études montrent de plus en plus que les symptômes de l’excès de la vitamine B 12 dans le sang et ceux de la carence de cette même vitamine seraient identiques. En se basant sur ces études, on peut alors ajouter aux symptômes de l’excès de vitamine B12, ceux qui suivent :

  • La fatigue et l’épuisement ;
  • Une baisse des performances mentales et physiques ;
  • Des maux de tête ;
  • Des difficultés à se concentrer ;
  • Des problèmes digestifs ;
  • La dépression.

Par ailleurs, des chercheurs néerlandais se sont penchés sur la question. En réalisant donc une étude sur un ensemble de 5500 personnes, ils ont pu détecter que les personnes présentant un excès de la vitamine B12 dans le sang s’exposent à un risque accru de mort prématurée.

Quels sont les effets secondaires d’un excès de vitamine B12 ?

Cela est peu fréquent, mais certaines personnes peuvent réellement développer des réactions allergiques suite à un excès de vitamine B12. L’eczéma, l’érythème, l’œdème sévère et une nécrose cutanée sont les effets secondaires qui reviennent le plus souvent.

On note parfois aussi une coloration rouge des urines qui est principalement due à l’élimination de la vitamine par les reins. Cependant, ce n’est rien de très dangereux au point de s’inquiéter. Il suffit de savoir contrôler son alimentation pour ne pas excéder les normes recommandées.

Lisez  Comment prendre de la poitrine avec le sport ?

Comment faire baisser sa vitamine B12 en cas d’excès ?

La première solution est de limiter sa consommation de viande rouge à une fois par semaine. Il faudra limiter, plus largement, la consommation des aliments d’origine animale aussi. De manière délibérée, vous devez revoir votre alimentation et prendre la peine de demander l’avis d’un médecin compétent.

Idéalement, on recommande d’aller voir les nutritionnistes qui sauront certainement mieux vous aider. Par ailleurs, vous devez absolument commencer par éviter les suppléments alimentaires si vous en avez l’habitude. Faire des analyses de sang de manière régulière est aussi un bon moyen de se contrôler ce surplus de vitamine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *