La soupe d’ortie comporte-t-elle des dangers pour l’organisme ?

La soupe d’ortie
Rate this post

L’ortie est une plante regorgeant un nombre impressionnant de principes actifs. Que ce soit le fer, le magnésium, les acides aminés, les vitamines ou encore le calcium, ils sont tous contenus dans la bombe nutritionnelle qu’est la plante d’ortie. Vu sous cet angle, on peut facilement avoir l’impression que cette grande variété de nutriments que présente l’ortie lui confère d’office un rôle dans le traitement et la prévention d’un grand nombre d’affections. Ce qui est vérifié. Généralement consommée sous la forme d’une soupe, elle s’avère être d’une très grande efficacité. Toutefois, elle peut dans certaines circonstances être un danger pour l’organisme. Focus dans le présent sur la soupe d’ortie.

L’ortie : qu’est-ce que c’est concrètement ?

Encore désignée sous la dénomination d’urtica dioica, l’ortie est une plante que l’on retrouve ordinairement dans les endroits assez humides. Cette plante pousse également en bordure des champs, dans des sous-bois ou encore au bord des routes. En raison, des propriétés urticantes que présente l’ortie, son usage peut s’accompagner de brûlures ou de démangeaisons au contact de la peau.

Il faut noter que l’ortie est très recommandée dans le traitement de troubles de la santé à l’instar du manque d’appétit, de la fatigue intellectuelle, des troubles du sommeil, etc. En un mot, la plante d’ortie est un allié de poids dans l’univers de la naturopathie. De nombreux avantages pour la santé peuvent être donc tirés de l’ortie.

Lisez  Quels sont les aliments à éviter quand on souffre du zona ?

Soupe d’ortie : quels en sont les avantages ?

Les avantages de l’ortie sur le bien-être général du corps ne sont plus à démontrer. En effet, grâce à la soupe des feuilles de l’ortie par exemple, vous pouvez obtenir une solution qui vous permettra d’éliminer efficacement les excès d’eau dans l’organisme. La soupe d’ortie est aussi réputée avoir une action positive dans le procédé de traitement d’une infection urinaire.

Et tout ceci, c’est sans compter les propriétés reminéralisantes de cette soupe qui sont de mises dans les éventualités de fractures, d’anémie ou de tout autre problème articulaire. Par ailleurs, il faut savoir que la soupe est aussi d’usage pour prévenir les calculs rénaux et d’autres maux comme :

  • les troubles liés à la prostate ;
  • les problèmes se rapportant à la peau ;
  • les menstruations douloureuses ;
  • tout ce qui est allergie saisonnière ;
  • la perte de pellicules ou de cheveux.

Vous l’avez compris, la soupe d’ortie présente un grand nombre de bienfaits et d’avantages. Si vous souffrez donc d’un de ces maux précités, vous pouvez l’essayer.

Qu’en est-il des précautions, des contre-indications et des dangers de la soupe d’ortie ?

En considération de l’organisme du patient, la soupe de la plante d’ortie peut avoir des réactions différentes. Toutefois, l’éventuel risque que peut présenter cette soupe se rapporte à son surdosage.

En effet, l’excès de prise de la soupe d’ortie peut donner lieu à des problèmes comme des troubles d’érection pour les patients de sexe masculin, des nausées, une diarrhée ou des manifestations allergiques de la peau.

Pour ce qui est des contre-indications, il faut reconnaître que la soupe d’ortie est sans aucun danger pour les patients qui le prennent dans les normes du dosage indiqué. Aussi bien, les femmes enceintes que les enfants peuvent faire usage de cette soupe. En revanche, si vous souffrez d’un cancer ou d’un œdème, il serait préférable que vous preniez l’avis d’un  spécialiste avant de consommer cette soupe.

Lisez  Comment faire le plein de protéines grâce aux œufs ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *