Quel est l’aliment le plus riche en lithium ?

La pomme de terre
Rate this post

Il n’est pas rare de lire sur internet ou dans des documents spécialisés que le lithium est présent dans certains aliments et a une certaine fonction dans l’organisme. Dans un tel contexte, il y a fort à parier que vous vous questionnez sur le rapport entre ce minéral et la gastronomie. Eh bien, il faut savoir que le lithium est un assez rare oligo-élément dans l’organisme. Toutefois, il n’est pas impossible de le retrouver en traces infimes dans la majorité des organes. Vous désirez en savoir plus cet oligo-élément ou les aliments qui le contiennent en grande quantité ? Le présent contenu vous édifiera à ce propos.

Qu’est-ce que c’est le lithium concrètement ?

Représenté par le symbole Li au sein du tableau périodique regroupant les éléments, le lithium appartient à la famille des oligo-éléments. Son importance pour l’organisme dans son ensemble n’a pas encore été réellement prouvée. Il faut souligner que le lithium se retrouve à l’état naturel au sein de la croûte de la terre.

Ses proportions dans ce dernier sont variées en fonction en considération du type ou de la catégorie de la roche. Le lithium peut aussi être retrouvé au cœur des océans, au sein du plancton et dans plusieurs plantes. Pour finir, l’on retrouve des traces de lithium qui sont réparties sur l’intégralité des organes du corps humain.

Lisez  Tisane d’ortie : bienfaits et dangers liés à son utilisation

Quelles sont les fonctions du lithium au sein de l’organisme ?

Le lithium possède essentiellement un certain nombre d’utilités pour l’organisme. Ainsi, il est important de souligner que cet oligo-élément est utilisé à une dose assez conséquente pour le traitement optimal d’une certaine catégorie d’affections de nature psychiatrique. Cependant, les rôles physiologiques du point de vue nutritionnel ne sont pas vraiment encore élucidés.

De toute évidence, il semblerait que le lithium a un impact positif sur la santé mentale d’un individu. À cet effet, plusieurs études scientifiques se sont attelées à établir dans leurs différentes conclusions un lien entre la faible teneur (voir nulle) en lithium contenu dans l’eau de boisson et l’importante fréquence des crimes et suicides.

Cela peut paraître dans une certaine mesure illogique, mais il n’en est rien. Les crimes et suicides dont il est question se rapportent notamment aux vols, aux viols et à la détention de substances illicites. À l’issue des publications ressortant des études scientifiques, il peut être déduit que la consommation d’environ 70 à 170 nanogrammes de lithium par litre d’eau constitue un apport suffisant en oligo-élément.

Ce qui est de nature à avoir une action positive sur l’attitude et peut agir dans une logique de prévention des comportements violents.

Par ailleurs, il est à noter que vous pouvez aussi relever des traces de lithium dans l’embryon humain. Cet état de fait laisse croire que le lithium a un rôle important à jouer au commencement du développement du fœtus.

En tant que tel, il impacterait de façon précoce le mécanisme de fonctionnement de plusieurs hormones et enzymes, de même que certains facteurs responsables de la croissance.

Lisez  La soupe d’ortie comporte-t-elle des dangers pour l'organisme ?

Un test scientifique récemment mené au sein de 18 régions du Japon s’inscrit dans cette logique. En effet, des experts ont pu établir un lien entre le taux élevé de lithium et la minime mortalité, toutes causes comprises. Il n’a pu être réellement relevé les mécanismes à la base de ces constats. Toutefois, il est clair que le lithium n’y est pas étranger.

Quelques aliments présentant une forte teneur en lithium

Déjà, il faut savoir qu’au titre de minéral, les algues contiennent un fort taux de lithium. Il est possible de consommer ces derniers sous la forme de crudité ou de salade. Aussi, certaines herbes présentent une grande teneur en lithium. Ces herbes sont généralement utilisées comme tisane ou infusion.

En outre, il faut remarquer qu’une bonne majorité des argiles utilisée dans le cadre des bains thérapeutiques contiennent également du lithium. Mis à part tous ces éléments dont il a été fait mention, certains types d’aliments sont particulièrement assez riches en cet oligo-élément. Ce sont généralement des aliments qu’il est d’usage de consommer au quotidien.

La pomme de terre

La pomme de terre offre pour 100 g de son tubercule une dose variant de 30 à 70 mg de lithium. Ceci est l’équivalent de 6 à 13 % de l’apport quotidien conseillé. Cette propriété de la pomme de terre lui permet de protéger le système cardiovasculaire et d’avoir aussi un impact positif sur le système nerveux.

Le blé et les dérivés

Assez courant dans l’alimentation, la farine de blé est l’un des aliments les plus riches en minéraux à l’instar du lithium. En tant que tel, 100 g de farine de blé est constitué d’environ 0,5 à 1 g de lithium. Cette proportion est l’équivalent de 5 à 10 % de l’apport quotidien recommandé. La farine de blé est alors un aliment d’excellence pour combler les besoins de votre organisme en lithium.

Lisez  Comment faire le plein de protéines grâce aux œufs ?

Ainsi, vous avez un large panel d’aliments fait à base de farine de blé pour enrichir votre régime de lithium. Il s’agit entre autres du croûton de pain, du pain complet ou du pain. Vous avez également à votre disposition les cookies et les biscuits même si ces derniers présentent une teneur faible en lithium en comparaison à la farine de blé en elle-même.

Les bananes

Il est certain que vous avez déjà entendu parler de la riche composition des bananes et de leurs bienfaits pour l’organisme. En effet, mis à part les nombreux minéraux qu’ont à offrir les bananes, elles sont aussi constituées d’une bonne dose de lithium. Cette dose correspond à une valeur comprise entre 0,15 et 0,32 de cet oligo-élément pour une masse de 100 g de lithium.

À l’image de la farine de blé, la banane constitue de plus un excellent régime de lithium qui au besoin peut se faire enrichir par des minéraux. Dans ce cas, l’enrichissement en minéraux se fait soit à la préparation, soit par fertilisation du sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *