Que sait-on de la maladie de Horton ?

maladie de Horton
Rate this post

L’une des rares maladies qui peuvent entraîner la perte totale de la vue est la maladie de Horton. Cette dernière se caractérise par une inflammation de l’aorte et notamment, une inflammation de l’artère carotide externe. Difficile à diagnostiquer, cette maladie peut très vite se compliquer et amener d’autres troubles de santé.

Qu’est-ce que la maladie de Horton ?

La maladie de Horton ou artérite temporale est un mal qui se traduit par une inflammation des vaisseaux sanguins et particulièrement l’inflammation des artères localisées au niveau des tempes. Il s’agit d’un problème qui se matérialise le plus souvent chez les personnes âgées et spécifiquement chez les femmes âgées de plus de 60 ans.

Les hommes aussi ne sont pas épargnés de ce mal. Les artères touchées par la maladie, encore appelées les artères temporales sont connectées à l’artère carotide externe dont le but est d’apporter du sang riche en oxygène aux muscles de la face et du crâne. Si l’origine de la maladie est pour le moment inconnue, on sait toutefois ses premiers symptômes qui sont la fièvre, les maux de tête, les troubles de la vision et les troubles de la mâchoire.

Quelles sont les causes de la maladie ?

On ne connaît pas précisément les causes de cette maladie. Ce qui est connu est que la maladie de Horton est liée à un dérèglement du système immunitaire de l’organisme. En règle générale, le rôle de ce système est de s’attaquer et de neutraliser les virus et les bactéries nuisibles à la santé.

Lisez  Euphytose peut tuer : réalité ou mythe ?

En cas de maladie de Horton, ce système de défense naturel s’attaque plutôt aux cellules de l’organisme comme les lymphocytes et les macrophages. Selon d’autres études scientifiques, ce mal serait dû également à des modifications génétiques et à des facteurs environnementaux.

Quels sont les symptômes de ce mal ?

Plusieurs signes permettent de soupçonner la maladie de Horton chez un individu :

  • Des douleurs spontanées au niveau du crâne et des tempes ;
  • Des douleurs fréquentes de la mâchoire ;
  • Des difficultés pendant la mastication des aliments ;
  • Des douleurs du cuir chevelu ;
  • Une inflammation dans le sang ;
  • Une altération de l’état général du patient ;
  • La fièvre ;
  • Un manque d’appétit ;
  • Un amaigrissement ;
  • La rigidité des muscles ;
  • Des douleurs à la langue.

Parfois, une palpation des artères superficielles révèle une artère dure, noueuse et sensible. Généralement, au toucher, la douleur est réveillée. On note aussi que le pouls temporal est aboli. Les troubles de la vision fréquentes sont la vision floue et le dédoublement de la vision puisque le sang ne parvient plus correctement vers les vaisseaux de l’œil.

Autre symptôme remarqué, une hypersensibilité du crâne qui augmente lors du coiffage. Chez certains patients qui présentaient déjà des antécédents, on peut remarquer qu’ils sont bien souvent essoufflés.

Quels sont les facteurs à risque ?

Selon les professionnels de santé, les facteurs à risque en ce qui concerne cette maladie sont :

  • L’âge ;
  • Le sexe ;
  • La zone de résidence : de manière générale, les personnes vivant en Europe du Nord et celles originaires des pays scandinaves sont plus touchées par ce mal.
Lisez  Protéine C-réactive élevée et maux de ventre : c’est quoi le rapport ?

Les sujets qui présentent déjà des symptômes de rhumatisme inflammatoire et ceux atteints du syndrome de Forestier-Certonciny sont aussi des personnes à risque.

Quid des complications ?

La complication majeure la plus redoutée de cette maladie est liée à un arrêt définitif de la circulation sanguine dans les artères inflammatoires. Cette complication précisément peut rendre la maladie très grave et causer des dommages élevés.

Une autre complication qu’on note aussi est la complication oculaire. Il se peut effectivement que l’une des artères qui sont censées irriguer l’œil soit bouchée. Dans ce cas précis, le risque de perte totale de la vue est augmenté. Les personnes atteintes de la maladie de Horton peuvent aussi souffrir d’accident vasculaire cérébral transitoire ou non.

Pire, des complications d’ordre psychiatriques peuvent apparaître également à la suite de la maladie de Horton. Dans ce cas, l’intéressé présente des symptômes de désorientation temporo-spatiale. Plus simplement, il ne se retrouve plus et ne reconnait plus les lieux et les personnes qu’il fréquente.

Comment se déroule le diagnostic ?

Le diagnostic de la maladie de Horton est parfois difficile, notamment lorsque la maladie est à un stade précoce. À ce stade, le jugement des médecins est parfois faussé. C’est pourquoi lors d’une consultation le médecin pose plusieurs questions qui lui permettent d’écarter plusieurs hypothèses. Les principales questions posées par un spécialiste tournent autour des symptômes ressentis par le patient et ses antécédents.

Pour appuyer cette première phase du diagnostic, le médecin peut aussi demander des analyses de sang. Au mieux, il peut demander aussi une biopsie qui est un examen de confirmation. La biopsie se réalise sous anesthésie locale et elle consiste à prélever un petit fragment de l’artère temporale en vue de l’analyser.

Lisez  Abcès dentaire joue gonflée : combien de temps pour soigner ?

Comment traiter l’artérite temporale ?

La seule solution clinique qui a déjà fait ses preuves est la corticothérapie à fortes doses. Il s’agit donc d’injecter des corticoïdes à fortes doses au patient. Cela permet de juguler la maladie. La corticothérapie s’accompagne aussi d’un traitement supplémentaire à base de méthotrexate et de tocilizumab en plus d’un apport en calcium.

Par ailleurs, il existe des remèdes naturels que vous retrouverez facilement sur Internet pour traiter la maladie de Horton. Toutefois, rien n’atteste encore l’efficacité de ces derniers. Pour mieux traiter ce mal, on recommande une alimentation pauvre en sel et en sucres rapides. Il faudra aussi faire assez de sport.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *